Avertir le modérateur

26/07/2014

La Route de la Soie, le Japon s'invite dans le 16ième

A quelques pas de la place du Trocadéro, la discrète rue Scheffer cache un restaurant non moins discret, un restaurant au calme typiquement japonais, La Route de la Soie.

La Route de la Soie, le Japon s'invite dans le 16ième sur skeuds.comOuvert il y a tout juste cinq mois, par Feï et Jacques Loc Tran, deux passionnés de la culture et de gastronomie nippone, la La Route de la Soie ambitionne de proposer une cuisine authentique, de qualité et abordable

Aux commandes de la cuisine, le chef japonais Kitadokora-San, qui depuis 1984, officie en France et a notamment travaillé au Benkay, un restaurant japonais réputé de la capitale situé à quelques pas de La Route de la Soie.

Le nom évocateur du restaurant laisse augurer une cuisine japonaise raffinée, empreinte de légèreté, avec un brin d'originalité et pleine de saveurs.


La Route de la Soie, le Japon s'invite dans le 16ième sur skeuds.com

L'accueil chaleureux et sympathique, nous laisse découvrir un cadre épuré, très minimaliste, avec une lumière douce et tamisée.

Un environnement tout aussi discret que la devanture du restaurant (trop !!), fidèle au style japonais qui contraste pourtant avec le contenu irisé des assiettes servies aux convives.

Parmi la proposition dépaysante de plats typiquement japonais, on retrouve aussi des repères français travaillés à la japonaise, comme, par exemple en entrée le foie gras poêlé à la sauce japonaise sucrée.

Surprenant sur le papier et délicieux en bouche, l'une de ces entrées qui fait honneur au métissage franco-japonais même si il ne s'agit pas du meilleur fois-gras du monde ... mais à seize euros, il s'agit tout de même d'une sacrée découverte.

Si l'on jette un œil averti aux entrées purement japonaises, une proposition étonnante saute immédiatement aux yeux.

Derrière ce plat intitulé Hamachi Yellow Tail, se cache une sériole au yuzu, un excellent poisson trop rarement proposé sur les tables des restaurants.

Et c'est bien dommage car c'est accompagné d'une bonne odeur délicate et acidulée de l'agrume, que s'invite à la commande ce très bon plat.

Un incontournable de la carte de La Route de la Soie qui est emprunt d'une fraîcheur bien agréable en été.

Dans la famille des entrées japonaises, donnez-moi, une spécialité de la maison:

L'aubergine gratinée de sauce miso sucrée.

Le fumet de cette entrée chaude présentée sur une belle feuille de bananier séduit avant même d'y avoir goûté.

La première bouchée est une explosion de bonheur et de saveurs !

La sauce miso a un très bon goût qui sublime divinement l'aubergine. Et à ce prix-là (huit euros), il s'agit d'une belle découverte qui en cache d'autres mais celle-ci est mémorable !!!!

La Route de la Soie, le Japon s'invite dans le 16ième sur skeuds.com

La Route de la Soie, le Japon s'invite dans le 16ième sur skeuds.com

Pour le plat, si l'on lui demande,, Jacques Loc Tran recommande avec un sourire malicieux et des étoiles dans les yeux, son fameux Black Cod ou (cabillaud charbonnier), mariné ici avec de la sauce miso.

Surfant sur une feuille de bananier, le pavé de Black Cod fait son entrée.

Et on peut dire qu'elle est réussie, voire très très réussie. On comprend l'enthousiasme (suspect au premier abord) du patron.

Une cuisson parfaite laisse en bouche un poisson fondant, accompagné d'une sauce succulente, un plat qui ravira à coup sûr les amateurs des associations sucré-salé.

A côté, le boeuf wagyu de Kobe à la sauce ponzu fait, fort logiquement pâle figure et ne mérite pas que l'on se dissipe avec tandis que le Black Cod est à la carte.

La Route de la Soie, le Japon s'invite dans le 16ième sur skeuds.com

Même constat pour es makis et autres sushis, malgré une offre assez complète, on n'ira pas à La Route de la Soie pour cela. La carte propose d'autres choses bien plus savoureuses.

La Route de la Soie, le Japon s'invite dans le 16ième sur skeuds.com

Enfin, pour les desserts, on reste au Japon mais toujours avec cette touche occidentale pas déplaisante.

La crème brûlée au thé vert se laisse bien manger tandis que le fondant au chocolat semble avoir été vu un peu partout. Mais l'essentiel est là aussi ailleurs.

La Route de la Soie, le Japon s'invite dans le 16ième sur skeuds.com

Tentez donc les mochis, si vous n'en n'avez goûté, avec eux, vous reviendrez à l'essentiel.

A défaut de pouvoir nous rendre tous les jours au Japon, le Japon vient un peu à nous avec La Route de la Soie.

Ce restaurant est une bonne adresse vraiment sans prétention, la seule qu'elle tienne est celle de vous faire passer un bon moment gourmand.

Il suffit de voir les visages de convives au sortir de table pour comprendre que le pari est réussi.

Une bonne et sympathique découverte qui vous entrainera jusqu'au Japon le temps d'un repas pour un ticket moyen de cinquante euros. (Diem NG & Mark Skeuds)

La Route de la Soie
20, rue Scheffer
75116 Paris


View Larger Map

 

http://bit.ly/1qEYhjO

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu