Avertir le modérateur

15/12/2014

Nina Métayer, une femme Chef Pâtissier dans un monde d'hommes - Portraits de Chefs

Il fallait oser, Nina Métayer l'a fait.

Nina Métayer, une femme Chef Pâtissier dans un monde d'hommes sur skeuds.comOui, Nina Métayer a réussi le tour de force d'imposer un Tea Time dans l'hôtel parisien dans lequel elle officie en tant que Chef Pâtissier, l'Hôtel Raphael.

Cet hôtel conservateur jusqu'à ses plus belles boiseries a désormais ce petit truc en plus qui va faire rentrer le parisien dans son bar.

Une belle réussite pour la jeune femme qui exerce un métier majoritairement masculin.

Une rencontre avec Nina Métayer est comme un match de ping pong, ça part dans toutes les directions. Et ça n'épargne personne.

Non pas quelle balance Nina, non, mais c'est plutôt qu'elle a horreur de l'hypocrisie et que pour elle, le franc parler est érigé en art de vivre.


Un art qu'elle partage volontiers à qui en fait la demande et cela se retrouve dans ses créations. Franches et qui tiennent bien au corps.

Et comme elle est partageuse, elle n'a pas hésité une seule seconde à nous livrer ... ses bonnes adresses. Car quand elle balance Nina, c'est toujours pour la bonne cause.

Mark Skeuds - Bonjour Nina.

Nina Métayer - Bonjour Marc.

Mark Skeuds - Alors, question traditionnelle désormais, pour toi, qu'est-ce qu'un pâtissier ?

Nina Métayer - Un pâtissier, je crois que c'est quelqu'un qui a une âme d'enfant. Qui a ce côté malicieux de l'enfant, cette douceur et cette sensibilité enfantine indispensables. C'est quelqu'un de délicat, d'attentionné et d'attentif, quelqu'un qui aime donner du plaisir et de l'amour.

On mange un plat salé quand on a faim, le dessert, c'est la petite touche de gourmandise en plus.

Bref, un pâtissier, c'est quelqu'un qui aime partager. Oui, le partage est important pour un pâtissier.

Mark Skeuds - OK mais un bon pâtissier alors, qu'est-ce donc ?

Nina Métayer - Un bon pâtissier, c'est comme dans n'importe quel métier, c'est quelqu'un qui aime son métier, qui aime ce qu'il fait, qui cherche à toujours faire mieux et à se faire plaisir. Un bon pâtissier, c'est quelqu'un, je pense, qui aime se faire plaisir.

Finalement, je ne sais pas si il y a un type de bons pâtissiers. On a tous des caractères un peu différents et c'est cela qui apporte une belle diversité.

On peut avoir une belle technique mais ne pas être un bon pâtissier même si c'est la base.

Mark Skeuds - Que nous as tu préparé pour les fêtes ?

Nina Métayer - Tu connais notre bûche de Noël, notre bûche boules de neige, une bûche au chocolat noir avec du caramel. Une bûche coco pour rappeler la neige, insert mangue exotique avec un petit praliné croustillant et un peu de chocolat blanc.

Mark Skeuds - Top tout ça et as tu déjà pensé à la galette ?

Nina Métayer - Oui. La galette, je vais la faire très simple. Une galette, c'est une galette. Toutes les galettes qui s'écartaient de la galette traditionnelle m'ont déçue.

Ceci dit, on va essayer de faire une belle galette, avec un beau feuilletage. Une belle frangipane et voilà. Et toujours avec de la très bonne poudre d'amandes torréfiées , un peu de poudre de noisettes aussi pour renforcer le goût.

Et avec, bien sur, plein d'amour dedans.

Mark Skeuds - Avec une fève, ce serait pas mal non plus.

Nina Métayer - Il y aura bien sur une fève et, avec certaines galettes du Raphael, il y aura une petite surprise à gagner. Suivant l'heure, on pourra gagner un petit déjeuner, un Tea Time, une coupe de Champagne, un cocktail - on a de très bons cocktails au Raphael ...

Mark Skeuds - Justement, pour toi, quel est l'accord parfait pâtisserie/boisson ?

Nina Métayer - C'est intéressant comme question car je me la suis souvent posée. J'aime beaucoup travailler avec les cocktails, j'aime bien avec de l'alcool (rires), un cocktail sans alcool, j'ai du mal à comprendre même si c'est très bon ... Et là, justement, on est en train de travailler avec le bar sur, pourquoi pas, un accord cocktail/dessert ou un accord digestif/dessert.

Là on y travaille ensemble car, chacun son métier. Mais on y travaille ...

Mark Skeuds - OK, et pour toi, qui représente l'avenir de la pâtisserie ?

Nina Métayer - (sans hésitation) Tous les jeunes ... hummm, mais je n'ai pas envie d'en citer un plus que les autres. Sinon, parmi ceux qui m'ont impressionnés, il y a Camille Lesecq de mon ancienne Maison (Le Meurice).

C'est mon papa de pâtisserie et c'est quelqu'un qui partage, qui a toujours donné toutes ses recettes et partagé son savoir.

Il était dans le laboratoire avec nous, il nous apprenait comment pocher, comment couper ... quand c'est un grand Chef qui t'apprend ... c'était quelqu'un de vrai.

Camille Lescq et Christophe Felder, ce sont deux personnes, pour moi, qui sont dans le partage et dans la transmission, je les admire beaucoup pour cela et j'aimerais suivre leurs traces.

Après, sincèrement, je ne sais pas. Je n'ai vraiment pas envie de citer un nom plutôt qu'un autre.

Yann Couvreur, je trouve que ce mec là, il a un truc. Il arrive toujours à sortir un truc, des trucs de dingue.

Lui, je le suis mais je ne sais pas si j'aime bien. Si, en fait j'aime bien même si je n'ai jamais goûté et pourtant je le connais, il m'a déjà invité (au Prince de Galles) mais j'ai du mal à sortir du Raphael. Je vis ici.

Mark Skeuds - Il faut sortir un peu ...

Nina Métayer - Tu as raison, il faut, il faut, il faut.

Yann Couvreur, c'est pour moi celui qui a le truc en plus. J'ai envie de le découvrir, j'aime cette folie. Je l'ai croisé plusieurs fois mais je ne le connais pas plus que cela.

Après, Cédric (Grolet) est une valeur sure et reste incontournable.

Mark Skeuds - Quels sont tes goûts musicaux ?

Nina Métayer - Cela dépend du moment de la journée mais j'adore la musique.

J'aime la musique latino, ce sont des souvenirs, j'aime bien, c'est toujours entrainant.

J'aime également beaucoup Gainsbourg, ça va très bien ici, je suis une grande fan de Gainsbourg, j'ai écouté cela pendant toute mon enfance.

Quand mes parents ont appris que j'allais travailler au Raphael, ils étaient aux anges. Tu penses, travailler dans le bar de Gainsbourg. Mon père a toute la collec' ...

J'aime bien aussi, c'est bien plus actuel, Lilly Wood & The Prick, c'est Pop, c'est pas mal, j'aime bien.

J'aime également beaucoup la Musique Classique, j'adore, j'aime les musiques qui ont de l'âme, qui nous transportent.

Mark Skeuds - Top, top, top et tiens, il y a t-il une pâtisserie qui t'a déjà scotchée sur place ? Que tu aurais voulu créer mais que quelqu'un d'autre a fait avant toi ?

Nina Métayer - Cela m'arrive souvent. Je n'ai pas encore tout fait. Loin de là même. Il y a beaucoup de gens qui ont déjà fait plein de belles choses.

Pour ma part, j'adore les pâtisseries du Café Pouchkine, ça, je suis fan ...

Mark Skeuds - Cela se voit !!!

Nina Métayer - Ah oui ?

Mark Skeuds - Et oui, ta bûche ressemble à une création Pouchkine, c'est très Pouchkine dans la forme.

Nina Métayer - C'est involontaire tu sais, mes grands parents sont russes/polonais, c'est peut-être pour cela. J'aime beaucoup les pâtisseries Pouchkine, je ressens quelque chose quand j'en vois une.

Avant de venir ici, j'ai failli postuler chez Pouchkine mais c'est trop boutique pour moi. Mais si je devais travailler en boutique, ce serait là bas.

Mark Skeuds - As tu de belles adresses parisiennes de boutiques à nous confier ? Dans tous les domaines et pas obligatoirement étoilées ...

Nina Métayer - Il y en a une, c'est un restaurant magasin, c'est L'Affineur Affiné, c'est une fromagerie qui fait également restaurant, c'est génial.

Ce sont deux anciens élèves de (L’École) Ferrandi qui sont en couple, je crois, ils sont très mignons tous les deux et donc, ils ont monté leur boutique de fromages que j'adore.

J'adore le fromage et c'est paradoxal car on oppose toujours fromage et dessert. C'est dans le neuvième (arrondissement), je ne me souviens plus de la station de métro. Ils sont vraiment de bon conseil.

Sinon, il y a le Marché des Enfants Rouges, c'est génial, c'est dans le Marais, c'est plein de marchands qui proposent des produits/plats du monde entier. Il y a des petites tables pour manger, il y a aussi des boutiques, c'est très sympa. Tu as de tout, des maraîchers, des salaisons, des bars à vin pour prendre l'apéro. C'est super convivial. C'est formidable, je l'ai découvert récemment et j'y vais un maximum de fois même pour prendre l'apéro, le midi, comme cela, le dimanche pour faire mes petites courses, c'est très sympa. Faut y aller !!

A côté de chez moi, il y a un bar très sympa, c'est le Crocodile Vert. C'est un bar plutôt rigolo entre Convention et Boucicaut, il y a des hamacs partout et ils servent plein de tapas jusqu'à cinq ou six heures du matin. Tous les "nuiteux" alentours connaissent et s'y donnent rendez-vous. C'est assez sympa.

Ensuite, avant, j'adorais L'Ogre, c'est un restaurant dans le seizième (arrondissement). Ils servaient des côtes de bœuf de 3,5 kgs, c'était énorme mais ils ont réduit les portions au fur et à mesure ... c'est pour cela que je dis "j'adorais". Ils ont un fumoir génial, où ils vendent des cigares, du whisky. C'est beau, ils sont super sympas. L'Ogre, c'est vraiment sympa.

Dans le septième (arrondissement), je n'y ai pas encore été, ils en ont ouvert un autre qui est - parait-il - également super sympa, il y a une vitrine à viandes et l'on choisit son morceau à la coupe ... on peut choisir la maturation ... là, ça s'appelle Les Crocs de L'Ogre.

J'ai mon petit restaurant en bas de chez moi que j'adore aussi, le Bistrot Jadis.

Je passais tous les jours devant sans me douter que c'était bien. Cela ne paie pas de mine et de prime abord, cela paraissait un peu excessif (les tarifs) mais, finalement, pas du tout.

Pour un petit bistrot de quartier, oui mais là, c'est dingue, c'est excellent, pour la qualité, ce n'est pas cher du tout. C'est un peu gastronomique, c'est travaillé, c'est un petit gastro.

L'entrée, chez eux, est très très travaillée, il y a des trucs très classiques et des surprises. Ils sont également très très forts sur les desserts même si ils n'ont pas de Chef Pâtissier.

Ils proposent un petit trou normand avant le dessert, c'est très sympa. Ils prennent soin des gens. C'est au croisement Croix de Nivert et Théodore Deck, ça c'est plutôt chouette comme endroit, vraiment.

J'aime également les vieilles librairies, ça sent les vieux livres, avec mon mari, on adore cela.

Mark Skeuds - Super. On nous a dit que tu avais une nouveauté au Raphael.

Nina Métayer - Oui, j'ai mon Tea Time.

Mark Skeuds - Il est sympa, on l'a présenté ICI.

Nina Métayer - Merci, j'en suis assez fière.

Mark Skeuds - Tu peux, tu peux. On se dit à très vite Nina.

Nina Métayer - A très vite Marc.

 

(conversation enregistrée à l'Hôtel Raphael le 10 décembre 2014 par Mark Skeuds)

 

L'Affineur'Affiné
51 Rue Notre-Dame de Lorette, 75009 Paris

Marché des Enfants Rouges
39 Rue de Bretagne, 75003 Paris

Crocodile Vert
6 Rue du Hameau, 75015 Paris

L'Ogre
1 Avenue de Versailles, 75016 Paris

Les Crocs de l'ogre
81 Avenue Bosquet, 75007 Paris

Bistrot Jadis
208 Rue de la Croix Nivert, 75015 Paris

 

http://bit.ly/1vQZC2Z

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu