Avertir le modérateur

06/02/2015

Mesdemoiselles Madeleines ... qu'en penserait Proust ?

Après les éclairs, les choux, les profiteroles, dans la série monoproduit, voici les madeleines by Mesdemoiselles Madeleines.

Mesdemoiselles Madeleines ... qu'en penserait Proust ? sur rightandhype.comCes madeleines qui nous rappellent tous un pan de notre enfance et avec lesquelles on ne rigole pas si ce n'est pas au Top.

Avec Mesdemoiselles Madeleines, il y a, comme souvent, deux manières d'aborder les choses; le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein.

Derrière cette récente enseigne, ne se cache pas deux jeunes demoiselles mais deux hommes qui ont rapproché leurs compétences pour en faire un business gourmand.


D'un côté, on trouve le sympathique Steve Seremes, un ancien consultant dans le domaine financier, et Stéphane Bour, un chef pâtissier.

Et un peu comme l'ont fait Les Fées Pâtissières avant eux/elles, ils ont ouvert leur première boutique parisienne, à la différence notable que chez Mesdemoiselles Madeleines, on ne trouve que des madeleines.

Des madeleines, des madeleines et exclusivement que des madeleines.

Des madeleines que cette première boutique, sise rue des Martyrs à Paris, reçoit tous les deux jours.

Et ce sont elles qui sont les vraies demoiselles, les vraies stars de cette très jolie boutique. On trouve bien sur Albertine mais aussi Joséphine, Prudence, Garance, Ernestine, Hortense, Laurette, Joséphine ... et elles sont déclinées en plusieurs propositions gourmandes.

Simples et Funky, au citron et à la vanille
Garnies
Gourmandes avec un dôme très fun avec des couleurs très flashy qui rappelle l'univers de Christophe Adam.

Cette proposition sucrée devrait s'élargir aux madeleines salées dans un avenir plus ou moins proche, car les Mesdemoiselles Madeleines ne manquent pas d'ambition.

Le futur devrait, en effet, s'inscrire avec de nouvelles boutiques mais pas avant 2016.

Mais avant cela, Mesdemoiselles Madeleines devront convaincre les gourmands toujours de plus en plus exigeants.

N'ayant pas goûté leurs madeleines, il est difficile d'avoir un avis objectif.

Ceci dit, les prix ne sont pas des plus généreux ... d'autant qu'il n'est pas difficile de trouver moins cher dans le quartier.

Si vous êtes un fan des madeleines fraiches et tout simplement bonnes, Gilles Marchal, un peu plus haut sur Montmartre est une bonne alternative, pour un prix très doux - 1,50 euros/1,80 euros pièce.

Ceci dit, la proposition "proustienne" de Gilles est bien moins exhaustive que chez Mesdemoiselles Madeleines.

Alors, si vous désirez en voir vraiment de toutes les couleurs, Mesdemoiselles Madeleines mérite tout de même une petite visite.

Vous ne pourrez pas dire que l'on ne vous a pas prévenus.

 

Mesdemoiselles Madeleines ... qu'en penserait Proust ? sur rightandhype.com

Mesdemoiselles Madeleines ... qu'en penserait Proust ? sur rightandhype.com

Mesdemoiselles Madeleines ... qu'en penserait Proust ? sur rightandhype.com


Mesdemoiselles Madeleines
37, rue des Martyrs – Paris 9e

 

http://bit.ly/1zVU7Hn

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu