Avertir le modérateur

26/06/2018

Michel Edouard Leclerc en mode Street-Art avec JonOne

Michel Edouard Leclerc s'affiche partout depuis ce matin. En effet, dans la plupart des quotidiens, on peut y voir une publicité annonçant la disponibilité immédiate de la nouvelle gamme de sacs E.Leclerc, habillés de créations originales de JonOne. Cette alliance artistique vient soutenir la Fondation Abbé Pierre, qui lutte contre le mal logement.

Michel Edouard Leclerc en mode Street-Art avec JonOneC'est un Michel Edouard Leclerc décontracté, au milieu d'une foule de journalistes, blogueurs ..., que nous avons retrouvé sur le quai du métro Saint-Augustin dans la matinée.

Michel Edouard Leclerc amateur d'art contemporain et de Street-Art, volubile et accessible à souhait et qui n'a pas hésité à s'égarer un peu (mais pas trop) dans le registre de la Gastronomie, loin de la performance en direct Live de JonOne.


L'opération avec JonOne s'est faite d'après Michel Edouard Leclerc à l'initiative et après un dialogue avec les salariés et cadres de Leclerc dans le but d'aider la Fondation Abbé Pierre.

Une manière comme il le dit de mettre l'art et le beau dans l'utile. Un utile qui devrait se voir dans les rues grâce à ces sacs décorés par JonOne.

Oui, il a gentiment accepté que l'on lui achète les droits de certaines de ses œuvres, dans un but caritatif mais aussi écologique car ces sacs sont faits pour durer.

Pour durer mais pas pour collectionner car, comme il l'avoue de bonne grâce, Michel Edouard Leclerc n'est pas un collectionneur dans l'âme.

En fait, ce n'est pas tout à fait exact car il collectionne ... les boites de sardines.

J'en ai plus de sept cents différentes, la plus belle collection de boites de sardines au monde.

C'est très intéressant de voir comment de petites maisons mettaient en valeur leurs produits sur une petite boite.

De l'art, il aime le neuvième, la bande dessinée mais n'a pas attendu qu'il soit vraiment populaire pour en acquérir.

C'est vrai, j'ai acheté avant l'heure des planches de copains dessinateurs comme Bilal, Druillet ... on a vu plus mauvais goût !!!

Mais si l'on doit parler art de la table, nous avons collaboré avec l'Ecole Estienne et l'Ecole Boulle pour nos centres Leclerc.

Ceci dit, Michel Edouard Leclerc n'a pas trop le temps de s'égarer au restaurant.

Je ne dîne pas et préfère marcher deux heures que de les perdre à table. J'adore cependant faire la cuisine, je suis trop impatient au restaurant.

L'apanage des hommes pressés et occupés sans doute !

Je ne vais pas trop dans les restaurants étoiles et si vous voulez une bonne adresse, Sur le Pont à Pont-Aven mérite une visite.

C'est délicieux, en trois quarts d'heure, on savoure des raviolis de langoustines ou un bar avec des petits légumes ... humm tout juste excellents !!!

En outre, je ne suis pas pâtisseries du tout mais j'ai eu une période chocolat terrible.

Et, pour revenir à l'art, si il devait choisir entre Calder et Banksy ?

Mais pourquoi choisir, les deux, je prend les deux.

C'est cela Michel Edouard Leclerc, un type sympa qui manie l'art de la communication comme personne. Même si il ne choisit pas !!! (Mark Skeuds)

 

 

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu