Avertir le modérateur

14/03/2019

Christian Le Squer répond au Journal du Dimanche, le JDD

Christian Le Squer, le Chef triple étoilé du George V, l'élégant de la Gastronomie française, le Yves Saint-Laurent du goût est comme cela.

Christian Le Squer répond au Journal du Dimanche, le JDDQuand on l'appelle pour une interview, même si il est dans un avion de ligne, il répond - OK, tout de suite.

Franc du collier, sur de lui, il n'hésite pas à appeler un chat un chat, un journaliste, un journaliste.

Suite à l'article brûlot de l'excellente Charlotte Langrand paru dans le Journal du Dimanche du week-end dernier intitulé Les Palaces perdent leur appétit, Christian Le Squer a quelque chose à dire.


Dans cet article, le sujet principal est la désaffection du public dans les restaurants de palace, le départ de Stéphanie Le Quellec du Prince de Galles pourtant toute juste auréolée d'une seconde étoile Michelin et le départ de Christopher Hache du Crillon pour voguer dans le Sud de la France pour raviver la Maison Bru.

Les palaces vont-ils être contraints de fermer leurs tables étoilés, dispendieuses, chères et si l'on en croit le JDD, désaffectées ?

Pour Christian Le Squer, il n'en n'est même pas question.

C'est un truc de journalistes, ça. Il faut bien que vous ayez quelque chose à dire, alors, ça ou autre chose.

Autre chose alors !!!

D'accord mais comme le pose le JDD,  La gastronomie de palace aurait-elle vécu ?

Non, certainement pas car, c'est dans les trois étoiles que les choses se font. Nous sommes précurseurs, novateurs même.

Nous sommes des créateurs, des artisans.

Et quand on lui oppose la fermeture de La Scène du voisin Prince de Galles, Christian Le Squer a une réponse toute faite ... et finalement bien faite.

Quand on peut avoir une cuisine trois étoiles de palace au prix d'une cuisine d'un hôtel cinq étoiles, le choix est vite fait. Et puis, le George V c'est quand même quelque chose.

On verra bien ce qui va se passer avec l'ouverture du Bulgari Hôtel avenue George V mais je ne m'inquiète pas. Le George V est mythique.

Comment ne pas être d'accord avec lui. Et de passer la troisième ...

Quand on avait Bizet avec nous c'était formidable, mais on voit bien que son départ n'a rien changé. cela ne nous a pas empêché de créer une table autour de la mer et du végétal.

Justement, puisque l'on parle de David Bizet, celui que l'on voyait déjà, comme Charles Aznavour, en haut de l'affiche, minimum deux étoiles, trois étoiles même ...

C'est encore un truc de journalistes ça. Du copinage. Au George V, c'était plus facile. il faut qu'il s'adapte à un marché ... David est un homme de (grand) talent.

Voilà qui est dit ... Christian a du arriver à Nice depuis mais il fallait que cela soit dit. (Mark Skeuds)

 

Christian Le Squer répond au Journal du Dimanche, le JDD

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu